Non classé

Fermeture estivale 2018

L’ensemble des services présents à la Maison commune seront fermés au public du lundi 13 au vendredi 17 août, avec une réouverture le lundi 20 à 10h : Maison de Services au Public, Agence Postale, Relais Assistantes Maternelles, Espace de Vie Sociale, Service Enfance/Jeunesse, Service Culture/Tourisme, Comptabilité et Ressources Humaines.

Les lettres et colis postaux à retirer au guichet seront disponibles à l’Agence postale de Cousance dès le samedi 11, jusqu’au samedi 18.
Reprise de l’activité habituelle le lundi 20 à 10h.

La Caborde à Orbgana et l’Office de Tourisme à St-Amour continueront de vous accueillir pendant cette période.

Merci de votre compréhension.

Passez un bel été !

Modification du siège social de la Communauté de communes

Le siège social de la Communauté de communes est officiellement situé à Beaufort, 10 Grande Rue depuis le 5 juillet 2018.

Si vous êtes fournisseur ou partenaire, merci de prendre note de notre nouveau numéro de SIRET : 200 072 056 00266

Vous pouvez consulter et télécharger l’avis de situation publié par l’INSEE

Bulletin intercommunal n°2

Le deuxième numéro du bulletin d’information de la Communauté de communes Porte du Jura est paru : vous pouvez dès maintenant le consulter et le télécharger en cliquant sur l’image ci-dessous.

Bonne lecture, et bel été.

Taxe de séjour

ZZZZZ

Mise à jour de notre site…

Notre site internet est actuellement en cours de mise à jour. Merci de bien vouloir nous excuser des éventuelles manques d’informations ou potentiels problèmes rencontrés lors de votre visite.. (suite…)

Les anciennes prisons royales de St Amour

18 rue du Commerce – 39160 SAINT AMOUR

Une visite unique : grande histoire et petits secrets d’une prison du XVIIIe siècle !

Sous Louis XIV, la Franche Comté est une province propice à la contrebande. La Justice des Gabelles est alors créée pour lutter contre le commerce illicite de sel, de tabac et d’étoffes. Achevé en 1741, ce bâtiment a une double fonction : auditoire et prison.
Après la révolution, l’établissement sert de prison de passage pour les détenus allant de Lons le Saunier à Bourg en Bresse à pied. La prison est désaffectée en 1869. Les Prisons restées authentiques ont été restaurées, et un parcours audio retrace la vie de ce bâtiment si particulier.
Au cours de votre visite, suivez le parcours d’un détenu pour contrebande et laissez-vous entraîner du corps de garde aux cachots… Vous arpenterez les couloirs des Prisons, pour saisir, au coin d’une porte, au détour d’un escalier leur véritable histoire.
Le très bon état de conservation de ces prisons les rend uniques en Franche-Comté !
18 rue du Commerce – 39160 SAINT AMOUR

Visites originales (parcours audio) :

En juillet et août :
Du mardi au dimanche de 14h à 17h30
Attention : dernier départ de visite à 16h45 !
Tarifs : 3.5€ adulte et 1€ moins de 16 ans

Visite de groupe :

Toute l’année, sur réservation auprès de l’Office de Tourisme.
Tarif : 2.5€/personne pour un groupe de plus de 10 personnes.

Très Haut Débit

Très Haut Débit : la Communauté de Communes Porte du Jura ouverte aux mondes

Le Conseil départemental du Jura accélère la révolution numérique ; les particuliers comme les entreprises et les collectivités vont en récolter les fruits. Ce coup d’accélérateur, réducteur de « fracture numérique », passe par la case Très Haut Débit (THD) et concerne l’ensemble des territoires, via la Fibre et la Montée en Débit.  Lundi 18 décembre 2017 à Cousance, la Communauté de Communes Porte du Jura a signé une convention Très Haut Débit avec le Département. Le Très Haut Débit est concrètement opérationnel via la Société Publique Locale (SPL) Bourgogne-Franche-Comté Numérique. Cette SPL a pour mission l’exploitation et la commercialisation des réseaux Ftth (Fiber to the home) – débit 30 fois plus rapides. Les opérations de montée en débit s’effectueront de 2018 à fin 2019. Les opérations Ftth s’effectueront du second semestre 2018 à la fin 2021, selon une priorisation déterminée par la Communauté de Communes Porte du Jura.

Les communes concernées :

Fibre (Ftth) : Cousance, Cuisia, Saint-Amour.

la montée en débit comprise entre 6Mbps et 80 Mbps : Augea, Augisey, Balanod, Bonnaud, Chazelles, Chevreaux, Graye-et-Charnay, Loisia, Maynal, Montagna-le-Reconduit, Nanc-les-Saint-Amour, Nantey, Orbagna, Rosay, Saint-Jean-d’Etreux, Senaud, Thoissia, Veria.

Télécharger la carte  : 17Sl-CD39-HD-PorteDuJura

  

 

Les anciennes prisons royales de St Amour

18 rue du Commerce – 39160 SAINT AMOUR

Une visite unique : grande histoire et petits secrets d’une prison du XVIIIe siècle !

Sous Louis XIV, la Franche Comté est une province propice à la contrebande. La Justice des Gabelles est alors créée pour lutter contre le commerce illicite de sel, de tabac et d’étoffes. Achevé en 1741, ce bâtiment a une double fonction : auditoire et prison.
Après la révolution, l’établissement sert de prison de passage pour les détenus allant de Lons le Saunier à Bourg en Bresse à pied. La prison est désaffectée en 1869. Les Prisons restées authentiques ont été restaurées, et un parcours audio retrace la vie de ce bâtiment si particulier.
Au cours de votre visite, suivez le parcours d’un détenu pour contrebande et laissez-vous entraîner du corps de garde aux cachots… Vous arpenterez les couloirs des Prisons, pour saisir, au coin d’une porte, au détour d’un escalier leur véritable histoire.
Le très bon état de conservation de ces prisons les rend uniques en Franche-Comté !
18 rue du Commerce – 39160 SAINT AMOUR

Visites originales (parcours audio) :

En juillet et août :
Du mardi au dimanche de 14h à 17h30
Attention : dernier départ de visite à 16h45 !
Tarifs : 3.5€ adulte et 1€ moins de 16 ans

Visite de groupe :

Toute l’année, sur réservation auprès de l’Office de Tourisme.
Tarif : 2.5€/personne pour un groupe de plus de 10 personnes.

Château de Chevreaux

Chevreaux dans le ciel

Le château de Chevreaux est situé sur les premiers reliefs jurassiens, dominant la plaine de Bresse, au sommet d’un promontoire rocheux de 469 mètres d’altitude.

Le château existait déjà en 1158. Depuis cette date, trois familles se sont succédées : les Coligny de 1158 à 1332, les Vienne de 132 à 1651 puis les Damas.

Au XVème siècle, la terre de « Chevrel » est envahie, c’est l’époque de la séparation avec la Bourgogne.

En 1637, l’armée française du Duc De Longueville établit le siège du château. Malgré une défense héroïque de Simard, la rudesse des combats transforme la forteresse en ruines.

Créée en 1990, l’association des Amis de Chevreaux – Chatel décide de mobiliser la jeunesse autour d’un projet de sauvegarde du château. Ainsi, tous les ans, des chantiers internationaux de jeunes bénévoles et des stages sont organisés sur le site. Depuis une dizaine d’années, la réfection de la tour de la prison, de la tour de Joux, d’une partie des remparts, des écuries et la stabilisation de nombreux vestiges ont été réalisés en complément d’études historiques et archéologiques. La sensibilisation aux métiers du patrimoine (taille de pierre, maçonnerie à la chaux…) fait aujourd’hui partie du quotidien de ce site exceptionnel.

château de Chevreaux - ciné plein air

Les services